Près de cent cinquante matchs dans le week-end, au Creps

Article de la Nouvelle République du 11 mai 2015

PNG - 392.1 ko
Le Tourangeau Lucas Mazur (au centre) a empoché trois titres nationaux ce week-end

« Bravo pour l’organisation. C’était un beau week-end. »

Avant de prendre le volant pour rentrer chez eux, des joueurs de Montélimar ont adressé ces remerciements à David Baudrier et Cédric Grosjean, deux des chevilles ouvrières des championnats de France parabadminton, qui se sont achevés hier après-midi, au Creps.

Sûr que cela leur a fait chaud au coeur. Parce que si ces France ont été une réussite, avec 56 participants et près de 150 matchs disputés, les bénévoles du comité du Cher et de la ligue du Centre y sont pour beaucoup.

Une trentaine de bénévoles

« Le bilan est très satisfaisant », signalait David Baudrier, président du comité du Cher, coorganisateur avec la ligue. « La difficulté qu’on a eue, c’est qu’on a reçu l’attribution officielle qu’en janvier. Ça nous a laissés relativement peu de temps pour préparer l’événement dans de bonnes conditions. Malgré tout, on a réussi à mobiliser une trentaine de bénévoles venus de presque tous les clubs du département, des adultes, ainsi qu’une vingtaine de jeunes scoreurs. »

Ces championnats ont de plus nécessité la présence de seize officiels, dont deux arbitres régionaux, Marinette Raynaud (Avord) et Denis Chenesseau (Saint-Germain).
La compétition s’est déroulée sous le regard attentif de Sandrine Bernard, entraîneur nationale en charge du parabadminton, qui a pu dresser plusieurs constats, tous positifs. « La grosse satisfaction, c’est qu’on a pu ouvrir quasiment toutes les catégories hommes et femmes. Tous les handicaps étaient représentés, mais pas toutes les catégories chez les filles. »

« Convivialité et respect »

Deuxième constat établi par la coache, « le niveau a relativement progressé par rapport à la première édition, à Colomiers (en décembre 2014, ndlr). Les matchs sont plus accrochés. Ce ne sont plus des victoires faciles pour celles et ceux qui remportent les titres. »

L’entraîneur national a également apprécié « la convivialité et le respect entre les participants et tous les acteurs ». Des valeurs qui sont dans l’ADN du parabad. « Les joueurs font preuve d’une grande humilité », ajoutait-elle, n’omettant pas non plus de souligner la qualité de l’organisation. En tant qu’ancienne responsable du pôle espoirs, connaissant très bien les lieux et les bénévoles locaux, elle n’en doutait pas. David Baudrier, Cédric Grosjean et tous les autres ne l’ont pas déçue…

Le palmarès en simple

  • HOMMES. WH2 (joueur assis en fauteuil roulant). François Nalborczyk (Thonon BC) . WH1 (joueur assis en fauteuil roulant). David Toupé (BA Tarbais). SU5 (joueur debout membre supérieur). Colin Kerouanton (Grenoble UC). SS6 (joueur de petite taille). Fabien Morat (Aix UC Badminton). SL4 (joueur debout membre inférieur). Lucas Mazur (CES Tours). SL3 (joueur debout membre inférieur). Mathieu Thomas (SM Montrouge).
  • DAMES. WH2. Pamela Masse (la Plume toulougienne). WH1. Andrey Bellia Sauvage (BC Saint-Herblain). SU5. Jenna Llorens (Badminton Arpajon Club). SL3\SL4\SS6. Faustine Noël (REC Badminton).

Raphaël Rochette

menu

PRESSE


AMIS ET ANCIENS


KARATE


BASKET


BADMINTON


JUDO


OMNISPORTS


TENNIS DE TABLE


ARCHIVES


DANSE MODERN’ JAZZ


menu
menu

DERNIERE NEWS

Succès logique, pas prolifique

C.E.S.T Basket : 56 - Chartres : 38 Les (...)

Lire la suite menu
menu

PARTENAIRES


  • Region Centre
  • CG37
  • Ville de Tours
  • Tours Plus
  • Ministère des sports
  • CNDS
  • NR
  • NR.fr
  • Présence graphique
  • cms
  • Prowebserver
  • Audilab
  • Immo de France
  • Tereygol
  • Worknett
  • AG2R
  • DELAUNAY
  • Tours Repro
  • Groupe MDS
  • AXA
  • Styl Pub
  • TOSHIBA
  • Pierre Bourlois
  • ThyssenKrupp
  • Peintures Charron
  • Herve Thermique
  • Mestivier
  • MD
  • Prowebserver
  • WorkNett
  • Regis Coiffure
  • Sprot37
  • Matmut
  • Kanger
  • Les Plombiers
menu
menu

FLASH INFO

Votre préinscription aux sections sportives en ligne dès aujourd’hui
ICI

menu